Décembre 1002.

1

« Ça alors, Dwyai, t'aurais pu me dire que le Roi vous faisait vivre dans un château ! »

« Ce n'est que son ancien pavillon de chasse. »

« C'est plus que c'que je pourrais jamais offrir à ma femme et ma fille. Si j'avais su qu'en épousant ma sœur on pouvait obtenir autant je l'aurais bien épousé. Seulement … c'est ma sœur. » ajouta-t-il pour être sûr que Dwyai comprenne qu'il s'agissait d'une blague.

2

« Ce n'est pas pour avoir épousé Cwenburh que j'ai obtenu cette maison. Je rends de multiples services au Roi, comme surveiller le château ou lui faire un compte-rendu de ce que nous rapportent nos espions. Il n'a pas le temps d'écouter chacun d'entre-eux. »

« Mais qu'est-ce qu'ils peuvent bien te raconter ces espions ? »

3

« Par exemple, que l'Empereur Otton III est mort au début de l'année, probablement empoisonné. Que le Roi Ethelred II d'Angleterre a fait massacrer tous les Danois résidant dans son royaume et qu'on raconte que le Roi de Danemark songe à venger son peuple. Et on dit que Brian Mac Cenneidigh va peut-être devenir Haut-Roi d'Irlande. »

« Mais qu'est-c'que l'Roi peut bien faire de tout ça ? » demanda Alan, étourdi par tous ces noms qu'il ne connaissait pas.

4

« A ton avis, Alan, pourquoi le Roi est Roi ? »

« J'sais pas trop. Landina m'a dit qu'y a quelque chose en rapport avec Dieu, mais j'ai pas tout compris... J'imagine qu'il a toujours été Roi, non ? »

« Pas du tout, il a été sacré Roi. »

« Sacré, c'est ça l'histoire avec Dieu ! » s'écria Alan, fier de montrer ses connaissances à son tour.

5

« S'il est Roi, c'est parce qu'il est supérieur à nous. Parce qu'il peut nous protéger contre les envahisseurs. Et pour nous protéger, il doit constamment se tenir informé de ce qui se passe au-delà de ses frontières et nouer des alliances fortes avec d'autres royaumes. Et c'est à ça que je lui sers. Je lui rapporte toutes les nouvelles de l'étranger. »

« Allez, les hommes, fini les histoires de chevalerie, c'est l'heure de manger ! » s'écria Cwenburh depuis la cuisine.

6

« Tu savais, toi, pourquoi le Roi est Roi et pourquoi Dwyai a une jolie maison ? » demanda Alan à sa sœur.

 

Cwenburh poussa un profond soupir. Il ne comprenait pas pourquoi elle s'énervait si souvent quand elle parlait avec lui. Il n'avait pourtant rien dit de particulièrement désagréable.

7

« Et tu sais pourquoi t'es un paysan, Alan ? Parce que si jamais quelqu'un voulait te sortir de ta condition, tu te débrouillerais pour le faire changer d'avis ! Pourquoi faut-il toujours que tu nous fasse passer pour des pécores ? Papa était pourtant plus intelligent, il espérait beaucoup pour nous. »

« Quand elle est énervée comme ça, il vaut mieux rien répondre. » dit-il à Dwyai.

8

« Oui, je suis énervée ! Je ne sais pas comment fait Landina ! Honnêtement, elle a bien du courage. Dwyai, si seulement tu pouvais en faire rentrer un peu dans son crâne épais ! »

« Cwenburh, tu parles de ton frère, quand même. » dit Dwyai.

« C'est vrai, ça ! Je suis ton frère ! » s'écria Alan comme s'il venait de s'en rappeler. « On doit être un peu pareils tous les deux. »

« Justement, c'est ça qui me fait peur. » répondit Cwenburh.

9

« Nous parlions de diplomatie avec Alan. »

« Je suis sûre qu'il ne sait même pas ce que ça veut dire. » dit elle à son mari.

« C'est pas les trucs avec les rois ? Tu vois que je sais quelque chose ! »

« Tu ferais mieux de rentrer, Alan, ta femme et ta fille vont s'inquiéter. »

10

Dwyai préférait ne pas discuter avec Cwenburh et raccompagna Alan à la porte.

« J'suis désolé, c'est comme ça depuis qu'on est tout petits. Dès qu'on est ensemble, elle s'énerve. »

« Ce n'est rien, Alan. Cwenburh est fatiguée d'avoir dû aménager toute cette maison. Mais je sais qu'elle t'aime dans le fond. »

« Moi aussi, et j'ai pas besoin d'espions pour ça ! Je vais parler de diplomatie à Landina, elle va être impressionnée ! Même si je sais pas bien comment je vais lui expliquer... Tu me raconteras encore des histoires de rois quand on se reverra ? »

« C'est promis, mon ami. »

< Dagena cherche à tromper l'ennui

Dwyai n'a plus la force >