Février 1007.

1

Après un an passé à fuir ses responsabilités et son royaume, retourner à Pradvael était difficile. Il avait vu les plaines de Pavie et la magnifique cathédrale d'Aix-la-Chapelle où il s'était marié, mais à peine Richard avait-il aperçu la tour de son château que son cœur avait retrouvé sa mélancolie d'antan.

2

Il était certes impatient de voir comment ses enfants avaient grandi. Il désirait ardemment s'informer auprès du Duc de Kervignag des nouvelles de son royaume. Mais rien n'était plus comme avant à Pradvael. Même le bruit des sabots de Morgrain qui résonnaient dans la cour déserte ne lui évoquait plus de souvenirs joyeux.

3

Jadis, Alix accourait au son du cheval pour saluer son mari de retour de campagne. Il croyait que tout ce temps passé au loin lui aurait fait oublier celle qu'il avait tant aimé, mais il n'en était rien. La douleur n'était que plus forte alors qu'il revenait s'enfermer sur son île aux côtés de celle qui était maintenant la nouvelle Reine de Pradvael.

4

« Alors, voici le Schloss de Pradvael ? Ce n'est pas très grand, Ja ? Nous ferons des agrandissements. » dit Sophia. « Et pourquoi personne ne vient nous accueillir ? »

« Il est tard, j'ai envoyé un messager dire au capitaine de la garde qu'il pouvait aller se coucher. Il n'y a rien à craindre entre ces murs. »

5

« Vos sujets savent-ils au moins que vous revenez aux côtés de Sophia von Gandersheim ? Ils devraient être ici et célébrer le retour du Roi ! »

« Il est plus de minuit, je doute que quiconque soit encore debout sur cette île. »

6

« Et bien les choses vont changer ici. Il ne vous suffit pas d'épouser la fille d'un empereur pour faire de vous un grand roi. »

« Allons, Sophia, vous êtes fatiguée par ce voyage. Je pense qu'il serait plus sage d'aller nous coucher. Je vous ferais visiter le château demain matin. »

7

« Vous voulez dire que je ne dispose pas de ma propre chambre ? »


Richard eut un sourire amusé puis claqua sa langue pour faire avancer Morgrain. Sophia avait certes mauvais caractère, mais c'était un sacrifice utile à son royaume qu'il avait fait en l'épousant. Une descendante directe de Charlemagne, fille et petite-fille d'Empereurs, arrière-petite-fille de Rois.

8

« Vous me ferez préparer une chambre personnelle dès demain matin. Une Reine doit disposer de ses propres appartements. »

« Vous pourrez utiliser le salle de couture d'Alix. »

« Ach ! Nein ! Je veux une chambre personnelle, pas aménager les appartements de votre ancienne femme. Comptez-vous m'insulter encore longtemps ? »

Richard poussa un soupir avant de rentrer Morgrain à l'écurie. Les prochaines années promettaient d'être difficile, mais il n'avait plus la force de lutter. Sophia serait forte pour eux deux.

< Deifrida s'initie à la diplomatie

Sophia regrette les fastes de l'Empire >