05 juillet 2010

Pétronille soupçonne Magota

Avril 1007.


1

S'il y avait bien une chose qui était importante aux yeux du Comte d'Uzel, c'était les banquets. Chaque soir, il exigeait les meilleurs plats de son cuisinier et faisait venir des musiciens pour le divertir pendant qu'il mangeait.

« Et voilà pour toi, Magota ! »

2

« Sale garnement ! » répliqua la servante.

« Foulques, on ne joue pas avec la nourriture. » dit le Comte tout en continuant de manger.

« Mais pourquoi Magota dîne à notre table alors que ce n'est qu'une paysanne ? »

« Foulques ! » s'écria Pétronille, tant pour sermonner son fils que pour obtenir une réaction de son mari.

3

« Magota est nouvelle au château et j'ai pensé qu'elle aimerait nous connaître davantage. Vous devez être gentils avec elle, les enfants. »


Cette réponse n'était pas pour rassurer Pétronille qui observait les musiciens, à la recherche d'une indication. Étaient-ils au courant d'une quelconque affaire entre son mari et la servante ? Affectaient-ils de ne rien savoir pour ménager sa peine ou bien riaient-ils de sa naïveté dans son dos ?

4

« Qu'avez-vous donc appris d'autre de la part de la Duchesse, mis à part ces histoires avec le Roi d'Écosse ? » demanda son mari, reprenant l'interrogatoire.


Pétronille s'était appliquée à retenir le moindre détail, espérant attirer au mieux l'attention de son mari pour ses précieux renseignements. Elle voulait plus que tout lui montrer à quel point elle était une merveilleuse épouse et qu'il n'avait aucun besoin de la tromper avec cette fille de rien. Magota n'était pas particulièrement belle, mais elle avait pour elle le privilège de la jeunesse.


« Le capitaine de la garde royale s'est remarié. »

« Un mariage important ? »

« Il a épousé une paysanne de l'île. »

5

« Inintéressant ! » trancha Foulques. « Vous n'avez aucun autre renseignement ? Rien sur l'état du Roi ? Quant à cette nouvelle Reine, il serait souhaitable que vous essayiez de l'approcher et de vous lier d'amitié avec elle. »

« Croyez bien que je le ferais si elle était sortie une seule fois de son château. Mais elle refuse de se mêler au peuple et personne ne l'a vue hors du donjon de Pradvael. »

6

« Peut-être que la Duchesse pourrait lui lancer une invitation... » dit Magota de sa voix claire.

« Magota, personne ne vous a autorisé à participer à cette conversation ! » répliqua Pétronille.

« Laissez-la parler, mon amie, c'est tout à fait intéressant. »

« Je connais pas grand chose aux affaires de Cour » reprit Magota « mais puisque le Duc et la Duchesse sont les seuls à être encore acceptés chez le Roi, pourquoi n'inviteraient-ils pas le Roi et à la Reine chez eux ? Et vous pourriez vous y trouver, Ma Dame. »

7

« Je n'ai jamais rien entendu d'aussi stupide ! » s'exclama Pétronille. « Le Roi et la Reine se sentiraient piégés et leur colère à notre égard ne ferait que s'aggraver. »

« Allons, Pétronille, la petite a voulu nous aider, voilà tout. L'important, c'est de participer. » dit il avec un grand sourire en direction de la servante.

8

« A l'avenir, Magota, abstenez-vous d'avoir de telles idées et ne participez pas à des conversations que vous ne pouvez pas comprendre. » dit la Comtesse. « Maintenant, montez vous occuper de Mars. Il me semble que vous ne lui avez pas donné son bain tout à l'heure, quand Foulques est rentré de la chasse. »

« Pétronille, ce n'est peut-être pas le moment. »

« J'ai acheté ce lévrier à prix d'or à la Duchesse de Kervignag. Je crois qu'il serait dommage qu'il tombe malade à cause de mauvais traitements. Allez lui donner son bain. »

9

« Bien, Ma Dame. » dit Magota en quittant la table au grand contentement de la Comtesse et de son fils.


Pétronille savait qu'elle ne pourrait pas éloigner Magota de son mari indéfiniment, mais à voir le visage renfrogné de celui-ci après le départ de la servante, ses inquiétudes ne faisaient que croître.

< Dagena donne un précieux conseil à la Comtesse

Dagena s'inquiète pour le forgeron >


Commentaires sur Pétronille soupçonne Magota

    ah la voilà la fameuse Magota : elle est jolie !

    Posté par Mylord31, 07 juillet 2010 à 17:37 | | Répondre
  • C'est une townie à la base, créée par le jeu. Elle travaillait avec Foulques et il s'est lié d'amitié avec elle. J'essaie d'utiliser les sims du jeu pour avoir des serviteurs dans mes châteaux.

    Posté par Pradvael, 07 juillet 2010 à 18:17 | | Répondre
Nouveau commentaire