22 mai 2011

Benedacta fait partie de la famille

Mars 1016.


1

"Le Vicomte d'Uzel ... L'Honorable Arnould Pleneventer ..."

Benedacta répétait dans sa tête les noms de ceux qui étaient assis à ses côtés dans la petite chapelle Saint-Guilhem. Depuis un an, elle venait régulièrement au Château d'Uzel pour préparer ce mariage avec la comtesse et Dame Mahaut, mais elle ne se lassait pas de ces pierres si vieilles et de ces immenses couloirs. Dans quelques minutes maintenant, Benedacta serait la soeur de La Dame Mahaut Guido !

2

La comtesse avait l'air réellement enthousiaste à l'idée de ce mariage. Benedacta ne voyait pas ce qu'il y avait de très glorieux à rejoindre leur famille, si ce n'était que son père était évêque. Mais la comtesse venait de plus en plus souvent à la cathédrale ces temps-ci. Elle était peut-être contente que sa fille rejoigne une famille religieuse comme les Guido.

3

"Pétronille, calmez-vous un peu. Ce n'est qu'un mariage."

"Mais c'est le mariage de ma petite fille ! Je ne vivrais ça qu'une fois dans ma vie !"

"Quand bien même, vous faite bien grand cas de notre petite Mahaut. Monseigneur, voulez-vous bien démarrer ce mariage, qu'on en finisse ?"

4

Benedacta trouvait le comte un peu dur, mais son frère avait l'air impatient de se marier. Quant à Mahaut, elle semblait plutôt pâle, mais lorsqu'elle vit le sourire de Piero, elle reprit des couleurs. La comtesse sortit un mouchoir et commença à sanglotter. Benedacta se demanda si elle allait pleurer elle aussi. Elle aurait dû prendre un mouchoir; elle passerait vraiment pour une paysanne si elle essuyait ses yeux dans sa robe devant le vicomte !

5

"In nomine Patris ... " commença son père "et Filii, et Spitirus Sancti."

"Amen." répondit l'assemblée.

Mahaut avait l'air si sérieuse soudainement. Maintenant que tout était démarré, c'était sa vie qui allait changer. Elle vivrait désormais avec Piero dans le bonheur et l'adversité. Benedacta trouvait que le mariage était à la fois beau et tragique. C'était une belle occassion d'être entouré de toute sa famille, mais la mariée partait à jamais vivre dans une autre famille. Elle ne savait pas comment elle ferait le jour où on lui annoncerait qu'elle devrait quitter son cher papa.

6

Elle fut tirée de ses rêveries par des applaudissements. La cérémonie était déjà terminée et les mariés s'embrassaient, semblant oublier leur famille présente autour d'eux. Benedacta sentit une larme tomber le long de sa joue. Messire Arnould lui tendit son mouchoir avec un sourire. Elle faisait vraiment partie de la famille maintenant.

< Deifrida est plus sage qu'un prêtre

Mahaut change d'avis sur le mariage >


Commentaires sur Benedacta fait partie de la famille

Nouveau commentaire