20 décembre 2009

Pétronille dissimule ses larmes

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Octobre 998. Pétronille avait attendu la réponse de son coursier toute la matinée, mais personne ne venait. Après de longues heures sans réponse, elle commençait à désespérer d'obtenir de l'aide quand elle vit un petit bateau partir du port de Kervignag. La Duchesse venait lui porter secours. « Votre Grâce, vous êtes venue ! » « La Reine voulait m'accompagner, mais je lui ai ordonné de rester à Pradvael. Elle doit se remettre... [Lire la suite]

02 avril 2010

Pétronille s'allie avec l'Église

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Janvier 1005. « Ah, mon Père, vous voilà enfin arrivé ! » « Je suis désolé, Ma Dame, mais mon cheval peinait à avancer avec toute cette neige. » « Oh, je ne voulais pas sous-entendre que vous étiez en retard. » ajouta la Comtesse en rougissant. « Mais j'ai une grande nouvelle à vous annoncer. Je ne pouvais attendre plus longtemps ! » Le Père Giovanni prit une profonde inspiration, prêt à écouter ce que Pétronille aurait... [Lire la suite]
Posté par Pradvael à 11:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juillet 2010

Pétronille soupçonne Magota

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Avril 1007. S'il y avait bien une chose qui était importante aux yeux du Comte d'Uzel, c'était les banquets. Chaque soir, il exigeait les meilleurs plats de son cuisinier et faisait venir des musiciens pour le divertir pendant qu'il mangeait. « Et voilà pour toi, Magota ! » « Sale garnement ! » répliqua la servante. « Foulques, on ne joue pas avec la nourriture. » dit le Comte tout en continuant de... [Lire la suite]
14 juillet 2010

Le Prince de Pradvael découvre son pouvoir

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Juillet 1010. Richard poussa un soupir dont l'écho résonna longuement dans la grande salle vide du château d'Uzel. La Comtesse d'Uzel venait de lui faire lecture d'une lettre de son père l'informant de la naissance du Prince Othon. Il lui priait d'être bon avec ses hôtes et lui promettait qu'il pourrait bientôt rentrer à Pradvael, après que la Reine se soit remise de ses couches. Cela faisait bientôt un an qu'il... [Lire la suite]
Posté par Pradvael à 22:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 juillet 2010

Liutgarde et Mahaut complotent dans les bois

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Août 1011. « J'ai bien reçu votre message, Votre Altesse ! J'ai fait aussi vite que j'ai pu, mais il a fallu convaincre un garde de faire sceller mon cheval sans l'autorisation de mon père et … » « Il suffit, Dame Mahaut. N'attirez point l'attention sur nous, je vous prie. Personne en doit savoir que je suis descendue du donjon. » Mahaut était tellement impressionnée de rencontrer la Princesse Liutgarde qu'elle en avait oublié le caractère... [Lire la suite]
Posté par Pradvael à 21:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2010

Dame Mahaut et Dame Deifrida rient de leur forfait

Décembre 1012. « Par ici ! » s'écria Mahaut avant de pousser un grand éclat de rire. Sa mère l'avait déjà corrigé au sujet de son rire pas très féminin ni tout à fait digne d'une dame. Mais aujourd'hui, sa mère était au château de Kervignag et elle avait reçu la visite de Dame Deifrida. Ensemble, elles venaient de lancer un sceau de boue depuis la fenêtre de la chambre de ses parents. Son petit frère, Foulques, courait partout dans le château à la recherche des deux coupables qui l'avaient recouvert de boue tel un ... [Lire la suite]
Posté par Pradvael à 12:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

24 octobre 2010

Mahaut assiste à un mariage royal

Mai 1013. « C'est long ! J'en ai assez d'attendre ! » « Helvisa, tenez-vous tranquille, voulez-vous ? Le temps ne passera pas plus vite si vous vous faites remarquer. » dit la duchesse. « Deifrida, occupez-vous de votre sœur. Nous ne voulons pas d'esclandre aujourd'hui. » C'était là tout l'enjeu de cette matinée, songea Mahaut qui était assise à côté d'elles. Tout ce que l'île comptait de nobles et de chevaliers se trouvait dans la cathédrale Saint-Gildas. Le roi épousait aujourd'hui la sœur du comte Baudoin ... [Lire la suite]
20 décembre 2010

Deifrida admire deux tourtereaux

Juin 1013. Les flûtes des troubadours résonnaient dans l'immense salle de son château, parfois recouverts par des éclats de rires. La fête célébrant la naissance du Marquis de Kervignag battait son plein et tout le monde semblait passer un merveilleux moment. Tout le monde sauf Dame Mahaut.Deifrida n'avait pas osé mettre Piero à la porte après ce qui s'était passé dans sa chambre et elle le regrettait déjà. Quand son amie avait appris qu'il se trouvait à l'étage, elle en était devenue littéralement malade. Deifrida avait d'abord... [Lire la suite]
20 décembre 2010

Mahaut reçoit le plus beau des compliments

Juin 1013. Mahaut se demandait ce que penseraient ses amies lorsqu'elles découvriraient son absence. Il était certes risqué de s'enfuir ainsi avec un garçon et si on les découvrait ici, dans la salle de couture de la duchesse, on serait en droit d'imaginer bien des choses. Elle même était un peu inquiète. Après tout, elle ne connaissait pas vraiment ce garçon."J'espère que vous pardonnerez mon audace." dit il enfin, rompant le silence pesant qui s'était installé entre eux. "Je ... je voulais vous parler loin de tous... [Lire la suite]
Posté par Pradvael à 17:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2011

Mahaut attire tous les regards

Juin 1015."Je vous remercie de nous avoir tous invités pour célébrer ces épousailles, cher comte !""C'est tout à fait normal. Nous parlons de ma fille unique. J'espère que sa maigre dot saura vous contenter."Mahaut regarda précipitamment son père. Pourquoi fallait-il qu'il parle d'argent maintenant ? N'était-ce pas un sujet qui se réglait entre pères, dans l'intimité de leur bureau ? Et si Piero ne voulait plus l'épouser après une telle vulgarité ? Fort heureusement, Monseigneur Guido trouva à répondre : "Ne devez rien à personne, si... [Lire la suite]